Mémoires d’un beau manoir


Les albums / mardi, mars 27th, 2018

Auteurs / Illustrateurs : Kunihiko Aoyama
Éditeur : Editions Nobi Nobi
Parution : 2015
Pages : 40 

Mon avis

Aujourd’hui, voici un album que je mettrai une fois encore dans la catégorie histoire de l’art, histoire de l’architecture même… Enfin, à première vue !

Il s’agit donc ici d’appréhender le temps qui passe à travers un manoir. Un manoir qui est évidemment personnalisé et qui raconte ses mémoires (on l’aurait deviné au titre je sais), de sa période glorieuse au 17ème siècle en passant par les incendies du début XXème… Jusqu’à nos jours. Château de plaisance, restaurant, orphelinat, le manoir passera par toutes les humeurs et utilisations.

L’album est sympathique et esthétiquement très beau. Les illustrations sont remplies de détails amusants et de choses à découvrir. Ce qui peut évidemment être très agréable lors d’une lecture avec un enfant…

MAIS… ce n’est pas un album qui peut servir de base à raconter l’histoire de l’architecture occidentale ou l’histoire tout court.   

Il est un peu simpliste et l’auteur laisse totalement dans le vague au niveau de la temporalité.

C’est donc une histoire qui est raconté, avec un support historique … Et je disais plus haut qu’il y avait foison de détails, mais ceux-ci sont parfois totalement mélangés, inexactes sans qu’aucune période historique puisse réellement s’en dégager… Ils ne peuvent donc pas servir à une identification potentielle d’une période ou d’un style… C’est un livre « à la manière de ».

Alors, ce n’est clairement pas dramatique, il faut le prendre pour ce qu’il est : cela reste une belle histoire, un beau cheminement qui permet néanmoins de comprendre le temps qui passe et d’expliquer aux enfants qu’un bâtiment peut avoir bien des histoires. Mais je déplore forcément le fait qu’il ne puisse servir comme support didactique réel. C’est un peu ce que j’espérais quand je l’ai feuilleté !

Mais bon, objectivement, quand j’ai fait plus attention à l’auteur et à la création de l’oeuvre, il suffit de le contextualiser : c’est un manga, l’auteur est japonais. Il s’est clairement bien renseigné, à étudier son sujet et lui a rendu justice à sa manière… Mais personnellement, je n’étudierai pas la révolution Française avec Lady Oscar, mmm ? ça n’empêche pas que j’aime beaucoup l’animé ! 😀 

Et sinon, ce manoir me fait quand même diablement penser à Cheverny… qui a déjà inspiré le château de Moulinsart dans la BD Tintin 😀 Ce château a une bonne visibilité internationale ! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.