A l’abordage !


Lire - La Bibliothèque d’Iscar, Sélection / samedi, avril 21st, 2018

Des embruns et des histoires, des récits et des images

En ce début de printemps, j’avais réellement envie de réaliser une sélection d’ouvrages sur la thématique maritime, qu’il s’agisse de romans, de beaux livres ou d’albums. C’est ainsi qu’est née la série de photos sur Instagram. Aujourd’hui, je passe en revue cette sélection afin de tout centraliser sur le site !

Cette première partie sera consacrée plutôt aux romans que j’ai présenté ainsi qu’aux albums, la seconde partie aux beaux livres qui sont plus souvent des documentaires historiques et des anthologies légendaires. 

Il y a déjà moment, j’ai réalisé également une liste d’ouvrages sur Babelio, elle contient plus de soixante livres, donc bien plus que ceux que j’ai pu prendre en photo ! 

 

NB : les photos se trouvent en plus grands sur Instagram et il y en a souvent plusieurs de chaque ouvrage, donc, n’hésitez pas à aller voir 🙂

 

Les romans

Concernant les romans, je ne les ai pas encore lu pour la plupart, donc je ne peux que vous les présenter ! 

Lady Pirate

Auteurs / Illustrateurs : Mireille Calmel
Éditeur : Pocket
Parution : 2011
Pages : 448

Résumé : Elle se prénomme Mary Jane. Dix-sept ans à peine et déjà un destin hors du commun : habillée en garçon depuis son plus jeune âge, maniant aussi bien le fleuret que l’alexandrin, elle a été élevée comme un lord, au nez et à la barbe de sa riche et puissante grand-mère. Mais en cette année 1696, il existe peu de place pour les histoires merveilleuses dans la capitale anglaise : devenue brusquement orpheline, elle-même menacée car détentrice d’un objet menant à un fabuleux trésor, l’intrépide Mary doit s’enfuir, direction Douvres. Après une escale chez une sulfureuse espionne, elle embarque à bord de La Perle, majestueuse frégate corsaire qui va déterminer le reste de sa vie…

Note : je ne l’ai pas encore lu. Mais j’aime bien le coté héroïque qui se dégage de la quatrième… et je me dis que j’aimais beaucoup Mireille Calmel il y a 10 ans, il faut que je retente !

Les pirates de l’Escroc-Griffe

Auteurs / Illustrateurs : Jean-Sebastien Guillermou 
Éditeur : Editions Bragelonne
Parution : 2016
Pages : 1193

  Résumé : Lorsque Caboche, après s’être enfui de l’orphelinat militaire, part à la recherche de son père, il ne s’attendait certainement pas à rencontrer la compagnie de L’Escroc-Griffe et encore moins à monter à bord de leur bateau ! Connu pour n’avoir jamais réussi un abordage, l’équipage de Bretelle, vieux capitaine désabusé, ressemble plus à la troupe d’un cirque qu’à une bande de pirates. Mais Caboche va les entraîner dans un voyage rocambolesque sur les Mers Turquoises, à la recherche d’un trésor mythique.Une quête dangereuse puisqu’ils sont pourchassés par l’invincible et immortel Amiral-Fantôme, et qui les mènera jusqu’aux confins du Monde-Fleur, aux abords des mystérieuses Terres Interdites.

Note : je ne l’ai pas encore lu. Sans doute parce que l’intégral pèse une tonne, un peu prêt !

 

Mary Tempête

Auteur : Alain Surget
Éditeur : Flammarion
Parution : 2013
Pages : 340

Résumé : Depuis sa plus tendre enfance, Mary est fascinée par la mer. Elle aimerait tant se laisser emporter au gré des vagues et du vent, partir à l’aventure !
Elle sait pourtant qu’il n’y a pas de place pour une fille sur un bateau. Mais Mary Read est prête à tout pour accomplir son rêve, même à se glisser dans la peau d’un garçon et défier les pirates les plus terribles…

Note : ce qui est amusant ici, c’est qu’il s’agit d’un roman sur le même personnage historique que Lady Pirate, mais le point de vue est totalement différent… Le personnage est issu d’un milieu très humble pour ne pas dire pauvre et le style est très réaliste. (mais je n’ai pas encore fini le roman !)

 

Les albums

Le fabuleux voyage du bateau cerf

Auteurs / Illustrateurs : Dashka Slater – The Fan Brothers
Éditeur : Little Urban
Parution : 2018
Pages : 40

Résumé : Marco le Renard se pose des questions sur le vaste monde. Pourquoi est-ce que certaines chansons nous rendent tristes ? Où va le soleil lorsqu’il disparaît derrière l’océan ? Comment naît une amitié ? En quête de réponses, Marco se porte volontaire comme nouveau membre de l’équipage du bateau-cerf prêt à voguer vers de nouveaux horizons… Un enchantement et une belle découverte graphique.

Note : Quand je l’ai vu, j’ai tout de suite craqué sur ses illustrations, merveilleuses et soignées, avec un petit côté ancien que j’adore. L’histoire est aussi charmante et pleine de bon sens. Comme quoi le plus important n’est pas forcément la destination mais la richesse du voyage… C’est un de mes derniers coups de cœur en librairie  et en fait je pense que j’en parlerai plus longuement dans un autre article !

The boy who fell off the Mayflower 

Auteurs / Illustrateurs : P. J. Lynch
Éditeur : Candlewick 
Parution : 2015
Pages : 64

C‘est l’histoire de John Howland qui parti de Londres à bord du Mayflower pour les Amériques en 1620. Il se lançait alors dans l’aventure de sa vie ! Au service du pèlerin John Carver, Howland eut la chance de survivre à sa traversée de l’océan Atlantique, jusqu’à ce qui allait devenir la Nouvelle-Angleterre. On découvre dans cet album la dureté de la vie des colons mais également les différentes tragédies qu’ils vont traverser, la complexité de leurs relations avec les autochtones. L’album est à la première personne et raconte cette aventure dans le regard de John Howland, permettant donc une grande vivacité et une belle empathie avec l’histoire. 

Note : il est donc en anglais. Je l’ai récupéré à la base car je suis totalement amoureuse des illustrations de P. J. Lynch. Mais le sujet m’intéresse et c’est un domaine où je n’ai pas beaucoup d’expertise, donc c’était agréable de le découvrir par le biais de cet album !

Les Peter Pan

Résumé : Peter Pan est un petit garçon bien étrange. Il est vêtu de feuilles, ne connaît pas son âge, et ignore ce qu’est un baiser. Wendy est intriguée par ce petit bonhomme qui lui rend visite la nuit, accompagné d’une lumière tintinnabulante nommée Clochette. D’où vient-il donc ? « Je me suis enfui le jour de ma naissance », répond Peter Pan.

« Je ne veux pas devenir un adulte, alors depuis, je vis au pays des fées. Sais-tu d’où viennent les fées ? Lorsque le premier de tous les bébés se mit à rire pour la première fois, son rire se brisa en milliers de morceaux, et chaque morceau devint une fée. »  

Wendy et ses deux frères, John et Michael, n’hésiteront pas bien longtemps à suivre Peter Pan et Clochette sur l’Île merveilleuse, au pays de l’Imaginaire…

Auteurs / Illustrateurs : J. M. Barrie / Alexandra Huard
Éditeur : Editions Milan
Parution : 2015
Pages : 61 

Note :  Les illustrations sont excessivement colorées et me font un peu penser à mélange de Matisse et de Gauguin. C’est un ouvrage chatoyant assez différent de l’image Disney que l’on pourrait avoir tendance à avoir maintenant. Les illustrations retranscrivent bien l’ambiance assez particulière du Pays Imaginaire, sa beauté, sa sauvagerie et à la fois son immense diversité. Il y a également une forme de tendresse dans la représentation de certains personnages… C’est difficile à décrire, mais je trouve que la Wendy de cet album a une aura très particulière, très douce, ce qui accentue sans doute ce côté maman qui manque tant aux enfants perdus. 

Auteurs / Illustrateurs : J. M. Barrie / Quentin Gréban

Éditeur : Editions Mijade
Parution : 2014
Pages : 92

Note : Le dessin est plus nuancé, les teintes plus sages, par contre, la mise en scène est moins conventionnelle, les personnages sont principalement représentés en gros plan, selon des perspectives complexes et assez étonnantes, parfois à la limite du grotesque. Le tout est très soigné et agréable, en somme un bel ouvrage. 

   Auteurs / Illustrateurs : J. M. Barrie / Arthur Rackham

Éditeur : Books of the month

Note : Arthur Rackham est et restera sans doute un de mes illustrateurs favoris, si pas mon illustrateur favoris. L’ouvrage que je présente ici a beau être joli, il ne rend pas pleinement justice à son illustrateur. Rackham n’ayant illustré que la partie de Peter Pan à Kensington Garden, les illustrations ont été étalées sur le récit total et semblent donc souvent en total décalage avec le récit qu’elles sont censées illustrer. C’est dommage… Mais je l’avais principalement acheté pour avoir les illustrations de Rackham… Donc on va dire que je me console comme je peux ! 

Belle soirée et à bientôt pour la suite ! 

Féeriquement. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.