Oldwishes

Sur les chemins d’Oldwishes…

Les initiales du royaume : O.W. ornent le couvercle clôt.
Il y a de nombreux récits enfermés dans cet écritoire de bois de rose serti de vermeille et d’or.   La dame les a abandonné, orphelins, dans la tour sans vie. Elle a laissé ces histoires voler de ci et de là dans la grande bibliothèque d’Ygora. Les plus téméraires se sont sauvées par quelques ouvertures et ont parcouru le monde. Elles se sont gorgées de soleil et de musiques avant de revenir parées de leurs plus beaux atours. Cette histoire est l’une d’elle.

— Nainië, Légendes d’Oldwishes

 

Cela fait un moment que je me cherche et qu’à travers ce difficile cheminement, je tente à trouver l’identité visuelle de ce site. J’ai testé un peu de tout, de la décoration chargée de l’époque Victorienne en passant par un design épuré pour la dernière version en date. C’est donc il y a peu que j’ai ressenti le besoin de faire un retour aux sources.

Un retour à Ygora, un retour à Oldwishes.  Dans les frondaisons, les bois, les feuilles, les chuchotements et les envolées silencieuses. J’ai décidé de couvrir les murs de cette demeure des tapisseries aux couleurs cuivrées et forestières qui me sont chères, de remettre les tapis douillets sur les sols de bois sombre, d’épousseter les piles de livres et enfin de réinstaller ce bon vieux fauteuil de cuir bruni craquelé par les années, de m’y asseoir et d’avoir l’impression, enfin, de ne jamais avoir quitté cette chaleureuse sérénité.

Je suis de retour, disait-il en entrant dans son trou de hobbit. Je me dis la même chose en entrant dans le salon de l’Ygora. Il est si agréable de se ressentir chez soi, entouré de ses symboliques sans tenter de se fondre dans un moule, toujours. Ainsi à travers ce « nouveau » site, j’ai décidé de donner une place plus importante à mon univers imaginaire et de soulever le voile sur les illustrations et leurs thématiques en les accompagnant des textes fondateurs ou d’autres informations.

La partie écriture est pour l’instant peut-être un peu en retrait mais ça ne restera pas, dès que j’aurai un peu plus de temps à consacrer à l’écriture ou parfois simplement à la mise en page de mes écrits, je m’y remets !

Voilà, je suis heureuse de voir ouvrir à nouveau la porte dérobée d’Ygora… et de vous inviter à vous asseoir au coin du feu pour lire quelques lignes, partager quelques musiques, quelques images souvenirs… En attendant peut-être un jour la réouverture des portes principales de ce vénérable arbre des contes.

Merci à tous ceux qui passent par ici et me suivent silencieusement, je regrette parfois que vous ne vous manifestez pas un peu plus, c’est un peu trop silencieux dans les allées, mais après-tout, j’aime aussi un peu ma Solitude…

 

A bientôt sur ses feuilles,

Nainië… Cécile

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 thoughts on “Sur les chemins d’Oldwishes…

  1. Superbe nouveau design ! Cela me fait plaisir de retrouver l’imaginaire d’Ygora, cet univers exceptionnel qui a joué un rôle énorme de l’autre côté du web. Ygora et La Lune Mauve, deux vétérans du « web 1.0 » quand même ^^

    Je continue à te lire avec plaisir, merci pour l’émerveillement en ce lundi maussade. :-*

  2. Merci Kreestal ! Je suis toujours ravie de te voir traîner par ici ^^ Maintenant que le livre Trolls&Légendes est refermé, je vais me lancer dans la reconstruction d’un Ygora nouvel génération. J’espère que j’arriverai à trouver les bonnes idées et à l’adapter fidèlement…

    En tout cas, je suis tout contente de ton commentaire et désolée pour le temps qu’il a fallu pour répondre !

    Bises

  3. Je suis impatiente de voir ça ! Si tu as besoin d’un œil objectif et néanmoins bienveillant, ou bien d’un coup de pouce technique, n’hésite pas 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *