Le chateau de Hurle


Lire - La Bibliothèque d’Iscar, Tout / mercredi, juin 29th, 2011

Dans un pays nommé Ingary, dans la ville de Halle-Neuve, Sophie, une jeune fille de 19 ans, vit avec sa belle-mère et ses deux soeurs. Le père est mort, laissant derrière lui une boutique de chapeaux. Comme les quatre femmes sont pauvres, les deux plus jeunes soeurs sont envoyés en apprentissage. Sophie reste avec sa belle-mère pour s’occuper de la boutique.Sans que Sophie en comprenne la cause, un soir la sorcière du désert la transforme en vieille femme.

Forcée de quitter le magasin, Sophie part sans savoir où aller. Elle se retrouve, plutôt par hasard, dans le château de Hurle, un beau et jeune magicien complètement irresponsable, qui a la réputation d’arracher le coeur des jolies jeunes filles : se trouvant vieille et moche, elle se dit qu’elle ne risque rien. Dans ce château réside également Calcifer, un démon du feu qui vit au coeur du bâtiment, et lui permet de se déplacer. Il a passé un contrat avec Hurle, qui l’oblige à occupper ce poste. Il conclut un marché avec Sophie : il l’aidera à redevenir jeune si elle peut briser le contrat qui le lie à Hurle. Sophie reste dans le château pour tente de découvrir et de briser le fameux contrat.

Assurément TRES différent de l’adaptation cinématographique, ce livre en reste néanmoins très agréable à lire . C’est un livre pour enfant, bien évidemment ce qui n’empêche pas  les personnages d’avoir une psychologie fouillée et nuancée. Au départ, ils sont plutôt difficiles à cerner (surtout le personnage de Hurle).Pour les besoins du film, le scénariste a fait quelques coupes drastiques, a ajoutés des évènements majeurs et même changés l’importance des personnages (et a supprimé un certain nombre pour se concentrer sur Sophie et Hauru).

Le point fort du livre reste les dialogues entre Hurle et Sophie, des réparties drôles et salée entre deux personnes dont l’histoire d’amour est difficilement imaginable et cela pendant longtemps (contrairement au film)… Le fil de l’intrigue est plus complexes, forcément, mieux construit. On retrouve dans le livre les meilleurs idées du film, comme la porte, Calcifer (moins attachant que celui du film), l’histoire de la vase, mais aussi le carractère de Hurle ou ses problèmes avec les autres magiciens (là , par contre, le film a totalement changé l’histoire)…

Bref, un bon moment, beaucoup de sourire et un certain nombre d’éclats de rire… J’ai prit beaucoup de plaisir à le lire, il est simple, il se lit sans problème et on ne le voit pas passer… c’est sans longueur. Au final, un bon bouquin distrayant, aux personnages drôles et attachants.

 

 

Image de couverture : Howl and Sophie by *janey-jane

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.