Bavarder - La Grand Place

Des histoires de fantômes

Déjà enfant, j’étais fascinée par le fantôme, quelque soit sa nature,… Qu’il soit de chair, de brume, de sang, de pierre ou de bois. Je regardais avec curiosité et fascination du haut de mes huit ans, les premières photos sous-marines d’épaves, j’observais et je ressentais à ma manière les lieux anciens où mes parents m’entraînaient, des ruines, des cimetières – forcément, quand votre père fait un livre sur les croix ….. – des châteaux. J’ai toujours adoré m’y retrouver, aussi seule que je pouvais – dans certains endroit très touristique, ça tient de l’impossible. Pour m’asseoir, mettre mes mains sur la pierre, fermer les yeux et m’inventer des histoires, ce qui avait dû se passer dans ces murs, les murmures, les intrigues, les petites histoires de la vie des hommes.

Toujours dérangée à un moment où un autre par un guide parlant espagnole ou néerlandais parlant de la place des courtines ou des latrines, je me levais généralement pour reprendre ma route, en espérant que la maintenant (presque classique) attraction des rapaces me laissent un peu de répits et de tranquillité pour faire des photos ou écouter en silence les paroles des vieux murs.

En 2007, pendant mon voyage en Vendée, je m’étais penchée sur les sales histoires de la révolution et des chouans, et  j’avais admiré comme une gosse le grandiose spectacle du Puy-du-fou…  On avait visité un château, un petit château d’un amiral de France, un rêve d’un homme, dont le toit éventré à présent laissait passer le jour. L’orgueil d’un village maintenant, des mots sur du papier glacé. Pourtant dans tous les recoins de ces villes, on pouvait parfois respirer un peu d’histoire qui ressortaient quand on s’y attendait le moins. J’avoue je n’aime pas des masses la plage, j’y ai malheureusement passé plus de temps que dans les lieux culturels, il faut bien faire plaisir à la famille.
Le reste du temps, j’avais mon vieux portable asthmatique qui me servait d’occupation ainsi que ma nouvelle acquisition livresque du moment :

 

noirez_encyclopedie

Alors quand je ne lisais pas, je bravais avec courage, le taux non égalé de latence de mon brave portable, où chaque action sur photoshop me laissait le temps de me faire un café ou de grignoter un morceau de brioche vendéenne (miam !). Et j’ai ainsi réalisé trois illustrations qui se sont malheureusement volatilisée corps et bien dans un formatage (ou presque). Il n’en reste qu’une, publiée sur deviantart… La seule qui n’avait aucun rapport avec le sujet de ce billet, forcément.  Je suis particuliérement frustrée d’avoir tout perdu, parce que l’image dans le miroir que tiens la fille était très grande et était une sorte de matte painting très sympa et dont le format ne rend absolument pas justice, et comme j’ai plus que cette image sur DA…

Il me reste également une toute petite image que j’avais réalisée, en plus grand du fantôme d’une jeune femme noyée regardant la mer et un bâteau au loin… Pas extra, mais elle fait office de vestige ! :p La dernière était une représentation d’une banshee.

Bref. Après ces souvenirs de vacances, je suis retombée dans le train-train quotidien sans retoucher à l’illustration. J’ai continue à lire, des contes obscurs, des nouvelles romantiques peuplée d’esprits en tout genre. Mais ça a continué à trotter dans ma tête, et je me suis dit mainte fois : un jour je vais faire une série d’illustrations sur ce thème! Une sorte d’idée récurente.

Alors il y a quelques jours quand je me suis amusée à faire un tri d’images et de stock en sélectionnant les images qui m’inspiraient le plus, je me suis rendue compte qu’il y avait pas mal de potentiel fantomatique dans mes différents choix. Et qu’en prime, l’imaginaire du 19ème n’était pas loin, la musique de Danny Elfman, du Village dans les oreilles, les images ravivées par les sublimes, illustrations fantomatiques et inspirées de Kreestal pour la Lune Mauve.

Du coup, je me suis lancée dans ma première illustration, elle n’est pas encore tout à fait finie, mais je me suis déjà amusée à faire un nouveau thème à ce journal… ^^

Je vous la montrerai bientôt mais je dois d’abord lui trouver un nom, une histoire. Puis je vous parlerai d’un autre thème qui me tient à coeur ces derniers temps ! ^-^

D’ici là,  portez-vous bien ! 😀

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 thoughts on “Des histoires de fantômes

  1. J’aime beaucoup ce nouveau thème, mais j’aurai aimé encore plus voir ta nouvelle illus ^^

    Tiens par contre dans ton précédent post, le lien vers la première Illus d’Ora indique qu’elle a été supprimé 🙁

  2. Merci ^-^
    Bizarre ! Va falloir que je vérifie si je l’ai pas mise dans les oeuvres « en arrière boutique » :p Parce que moi je la vois XD

    Bientôt je la mettrai hihi 😀

  3. Cela faisait si longtemps que je n’étais venue. Je profite ici pour te dire que décidémet, tes créations sont toujours aussi belles. J’aime beaucoup les saisons que tu as faites, surtout automne. J’espère que tu te portes bien, et te souhaite une magnifique journée.

    Amicalement et avec mes meilleures pensées,

    Rowane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *